Le gouvernement met en place la cantine à 1 euro

En septembre dernier, le président Emmanuel Macron a annoncé 2 mesures pour lutter contre la pauvreté.

La première consiste à offrir gratuitement les petits-déjeuners aux élèves des quartiers défavorisés en commençant par 8 académies test : Amiens, Toulouse, Montpellier, etc. Elle débutera à partir de 17 avril et sera déployée sur tout le territoire en septembre prochain.

La deuxième mesure a pour objectif de permettre aux élèves de manger à la cantine pour seulement 1 euro et ce d’ici la fin d’avril. Christelle Dubos, la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé l’annonce dans une interview au Journal du Dimanche (JDD) : « Les communes qui s’engagent recevront une aide de l’État de 2 euros par repas, sachant qu’il coûte en moyenne 4,50 euros. Ça concernera jusqu’à 10. 000 communes ».

Elle ajoute que « Dans les zones défavorisées, un enfant sur dix arrive en classe le ventre vide. Il n’a donc pas les mêmes chances d’apprentissage qu’un camarade qui a le ventre plein. Mettre en place le petit déjeuner à l’école, c’est une mesure de bon sens qui s’attaque aux racines des inégalités ».

Pour savoir si votre commune y participe, cliquez sur la page suivante.