Un muraliste donne vie à des bâtiments en les recouvrant d’immenses œuvres d’art animalières (30 photos) Entretien avec l’artiste

Page 7/32

Interrogé sur l’intégration des environnements naturels dans le cadre urbain, l’artiste pense qu' »il y a un besoin de « récupérer » le naturel, un plus grand intérêt pour l’environnement, ou du moins de se questionner à son sujet. Je pense que dans les villes, ce besoin est exposé de manière explicite : beaucoup de bâtiments gris, de maisons, d’usines, etc. et la nature le ‘casse’. Honnêtement, mon intention n’est pas d’apporter la nature dans mes peintures murales, mais j’aime peindre des figures organiques qui expriment quelque chose de vivant. D’autre part, j’aime parfois travailler avec la faune et la flore du lieu dans lequel j’interviens pour créer une certaine relation avec le contexte. »

#7